Excès de vitesse et retrait de permis : que faire ?

Quand on a le permis de conduire depuis de nombreuses années et que l’on roule régulièrement, on sait bien qu’un excès de vitesse est rapidement arrivé. En effet, si certains sont effectués sciemment, il arrive aussi parfois que l’on ne perçoive pas bien la présence des panneaux indicateurs de la vitesse maximale autorisée et que l’on ne dépasse cette dernière en pensant avoir le droit de rouler plus vite.

Il arrive aussi parfois qu’un conducteur vous colle de près alors que vous êtes en train de doubler sur l’autoroute et que vous accélériez encore alors que vous êtes déjà à 130 kilomètres / heure pour pouvoir doubler et vous rabattre parce que ce dernier vous fait peur. Bref, il y a une multiplicité de situations dans lesquelles vous pourriez dépasser la vitesse maximale autorisée et que vous soyez sanctionné(e) pour cela, allant parfois jusqu’au retrait de permis de conduire.

Dans ce genre de situations, on se demande souvent comment faire pour sauver son permis de conduire et si c’est tout simplement possible ?

Faire appel à un avocat en droit routier

Excès de vitesse et retrait de permis Quand on s’aperçoit que l’on a eu ce que l’on appelle un PV à la volée ou qu’un grand excès de vitesse que l’on a commis a été constaté, c’est souvent la panique et on se demande quoi faire. On en vient à regretter amèrement et à se demander si on va pouvoir continuer à conduire. Cela sera tout de même possible à condition de faire appel à un avocat qui a fait du droit routier son domaine d’intervention le plus fréquent et qui maîtrise le droit routier à la perfection. C’est par exemple le cas de l’avocat maître Antoine Régleyavocat en droit routier à Lille qui publie très régulièrement sur son site Internet de nombreux résultats de permis de conduire récupérés à la suite de vices de forme.

Et comme vous pourrez le constater si vous allez les consulter, cela est possible dans de très nombreux cas : pour des cas d’excès de vitesse, pour des cas de conduite sous l’empire d’un état alcoolique, refus de souffler ou de procéder au test salivaire, etc.

Comment faire pour sauver son permis ?

La première chose à faire si vous constatez malheureusement que le mal a été fait et que vous recevez chez vous le courrier vous précisant que vous avez perdu tous les points sur votre permis de conduire, prenez directement contact avec votre avocat en droit routier. Il est indispensable de procéder dans cet ordre et de lui demander quoi faire de manière à ne pas effectuer une démarche (comme par exemple le fait de payer l’amende) qui pourrait nuire à la procédure de défense qui va s’ensuivre. Est-il toujours possible de sauver son permis ? Même si un avocat comme maître Régley dont nous avons parlé obtient régulièrement des résultats probants, il arrive parfois qu’il ne puisse rien faire dans votre situation. Le cas échéant, il vous le précisera avant que vous ne vous engagiez dans une démarche coûteuse.

Laisser un commentaire